Vitrage Isolant : règles de base de la mise en œuvre

Un vitrage isolant permet de limiter les déperditions de chaleur de l'habitat, d'améliorer votre confort et de réaliser des économies d'énergie. Pour bénéficier des avantages d’un verre isolant, il est impératif que son installation se fasse dans les règles de l’art.

Afin de vous aider dans cette mise en œuvre, nous vous donnons quelques règles de base à suivre :

Pour manipuler les doubles vitrages, nous vous recommandons, tout d’abord, de porter des gants de miroitier. Les arêtes sont, en effet, très coupantes.

Il faut, de plus, vous assurer que la feuillure de la fenêtre existante est assez large pour recevoir un double vitrage d’une épaisseur minimum de 14mm.

Son installation peut, ensuite, différer en fonction du type de matériau de votre châssis :

Châssis Bois

  1.        La feuillure recevant le vitrage isolant doit être drainée afin d’éviter la stagnation d’eau.

  2.        L’espace entre le vitrage et le fond de feuillure doit être suffisant afin d’éviter tout contact avec des vis ou autre quincaillerie.

  3.        Cet espace doit être libre et non rempli par du silicone.

  4.        La partie noire autour du double vitrage (butyle) ne doit pas être en contact avec le silicone.

  5.        Le calage doit être respecté.

  6.        Le silicone utilisé doit être de type neutre et non acétique exclusivement et appliqué en partie haute de la feuillure au-dessus d’un fond de joint.

Châssis Alu ou PVC

  •          Emploi des joints spécifiques au matériau du châssis.

  •          Les points 1 / 2 / 3 / 4 / 5 restent la règle.  

 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter le lien suivant : Programme Pacte

Consultez notre gamme de vitrages isolants sur mesure

Equilibrage Altitude

Nos doubles vitrages ne sont pas adaptés pour une installation en altitude (montagne).

Pour une installation à partir de 1000m, il est nécessaire d’effectuer une équilibrage altitude. Cette option est uniquement disponible sur demande de devis.